logo
biografia

 

 

enlaces

 

 

 

 

 

 

 

SIN FILM II (Sans Film II)

Galerie de Photos

Lightbox Gallery : horizontal

Noir et Blanc et Couleur. Projecteur 35-mm. Et écran. Avec la collaboration de : Pedro Garhel, Arantxa Aguirre. Videographie: Aitor Martin Aguirre. Musique Art Direct: Jesús Villa Rojo (clarinette), Pedro López (électronique). Madrid Cine DORÉ Filmothèque Espagnole 1997. Un non-film de Javier Aguirre.

Sur une idée exprimée dans le film « Multiples, Número Indeterminado » (Multiples, nombre indéterminé 1967-1968) le celluloïd transparent en une boucle qui apporte au cinéma le concept du hasard et la variante de que chaque projection permet d’obtenir des résultats différents. Nous faisons un pas en avant avec SIN FILM, c’est-à-dire, sans un film, en faisant abstraction du celluloïd autant au niveau de la production comme au moment de la projection. Les éléments sont deux exclusivement (et pas trois ce qui est habituel), la machine qui est le projecteur (de 35-mm ou de 16-mm) et l’écran. Devant la machine toute une série d’objets qui passent et qui créent des ombres et des figures abstraites sur la toile de l’écran en configurant ainsi l’espace (couleur et ligne) mais aussi le temps (séquences de gradation rythmique diverse accompagnés du son produit par un ou plusieurs compositeurs et musiciens qui font de l’improvisation, physiquement, en art direct, et s’inspirent de ce qui se passe sur l’écran). Sin Film I (Sans Film I) est une expérience pure de laquelle il n’y a aucune trace physique bien qu’il y ait des traces sonores. L’improvisation musicale de Javier Maderuelo et de Jesus Villa Rojo qui eut lieu dans le Centro Cultural Conde Duque (centre culturel), à Madrid, en 1984. Les évènements subséquents (Sin Film II et Sin Film III - 1987) ont eu et auront une documentation qui peut être consultée grâce à l’information vidéographique.